dimanche 9 août 2015

Bouger : Brésil - Le voyage aller

Pour aller au Brésil, nous voyagions avec des amis de longue date à Coupin : Guillaume, Thomas et Nicolas.
Même si la plupart ne résident plus à Nantes, il était convenu que nous prendrions tous les mêmes vols et que nous partirions tous de Nantes.

Depuis la Corse, il a fallu évidemment rejoindre Nantes.
Après comparatif entre les différentes compagnies, il est apparu qu'au niveau prix et facilités d'horaires, c'était plus avantageux pour nous de voler avec Air France.
Malheureusement, Air France ne fait pas de vol direct Corse-Nantes donc nous avons fait escale à Paris.

Corse-Paris = 932 km
Paris-Nantes = 344 km

À Nantes, les parents de Coupin sont en vacances en Guadeloupe donc nous avons la maison pour nous le jour de notre arrivée.
Le lendemain, nous proposons à nos amis de dormir le soir sur place pour prendre tous ensemble un taxi qui nous mènera à l'aéroport.

Samedi matin, réveil à 5h pour prendre le taxi à 5h30.
(Je vous recommande d'ailleurs le site Pickmecab qui est au top !)

Depuis Nantes, nous voyageons avec la compagnie Iberia avec une escale à Madrid.

Nantes-Madrid = 780 km

On notera que l'aéroport International de Madrid est immense !
Il y'a tout ou presque dedans une fois que vous avez passé les contrôles de sécurité (restaurants multiples, cafés, bars, boutiques diverses).
Bon à savoir pour les parents :
- Des poussettes sont à disposition un peu partout dans l'aéroport, permettant d'en emprunter une à un endroit et de la reposer à un autre. 
- Des espaces bébé avec table à langer et lavabo sont systématiquement présents à côté des toilettes adultes. (Accessible aussi bien par maman que par papa donc.)
- Un espace de jeux est ouvert de 8h à 20h gratuitement. Présence d'un parc pour les tout-petits, d'une piscine à balles, de toboggans en plastique, de pousseurs, de trotteurs, de peluches, poupées et jeux de société variés.

Trois heures plus tard, il est temps d'embarquer pour Rio.

Madrid-Rio de Janeiro = 8 137 km

Entre 9h et 10h de vol, je n'avais jamais fait aussi long. La Muse non plus forcément.

Comme nous embarquions près de l'heure du repas de midi, celui-ci nous a été servi dans l'avion. Nous avons eu le choix entre poulet (pollo en espagnol) et pâtes (pasta). Un vrai repas chaud dans une barquette en aluminium avec une vraie entrée de légumes froid, du pain, du fromage et un gâteau au dessert avec une tasse pour du thé et du café qui est servi et resservi plusieurs fois.
Sur ce vol, rien n'était prévu pour les bébés/enfants donc La Muse a picoré dans nos plats. (Nous avions bien emmené des petits pots (autorisés dans l'avion pour un enfant de moins de 2 ans) mais elle n'en a pas voulu.)

Tous les sièges sont équipés d'écrans et nous avons pu regarder des films durant le vol (j'ai choisi un film d'animation pour La Muse mais elle s'en est désintéressé très vite donc j'ai continué seule pendant qu'elle dormait).

Globalement, l'avion est maintenu dans l'obscurité pour permettre aux passagers de dormir. La Muse a dormi sur ses heures de sieste habituelles (heures Françaises).

Vers 16h (heures Françaises), on nous a distribué un snack très étrange à base de poisson et de pêche dans du pain. J'ai demandé des biscuits salés pour La Muse que j'ai eu sans difficulté (plusieurs fois vu qu'elle ne mangeait que ça).

Entre 18h et 19h (heures Françaises), on nous a distribué un dîner dans une boîte en carton contenant un genre de croissant jambon-fromage, un gâteau, un kit-kat.

Nous arrivons à Rio vers 22h heures Françaises, 17h heures locales.
Survolant Rio, on se rend vite compte que c'est beaucoup beaucoup BEAUCOUP plus grand que tout ce qu'on connait !
La nuit tombe très très vite et à 18h il fait déjà nuit noire. On perçoit tout de suite la différence de climat : ici c'est tropical ! Il fait chaud mais surtout humide ! Comme quand il y'a de l'orage dans l'air.
Nous prenons un taxi (très peu cher au Brésil) qui nous emmène à notre hôtel. La Muse voyagera sur mes genoux durant tout notre séjour au Brésil. Apparemment, les sièges bébé on ne connait pas.

Arrivés à l'hôtel, on nous fait remplir un papier avec les infos administratives habituelles et quelques unes en plus concernant nos passeports et nos raisons de séjour.
Puis, en anglais, on nous annonce que notre réservation a été changée. Nous résiderons dans un autre hôtel, bien plus près de la plage. L'hôtel va demander (et payer) un autre taxi pour nous y emmener.

Arrivés au deuxième hôtel (Windsor Copacabana) c'est la grande grande classe ! Trente neuf étages avec vue et accès direct sur la plage !
Dans notre chambre, nous avons un lit de 2m sur 2 et le room service nous apporte un vrai lit bébé en métal pour La Muse.
Les garçons ressortent pour manger, je me couche avec La Muse.


3 commentaires:

  1. Moi aussi, hâte de lire la suite!
    Vous avez l'air d'y avoir gagné au change pour l'hôtel?!

    RépondreSupprimer